vendredi 2 novembre 2012

LE VILLAGE NÈGRE : ACTEURS ET LIEUX

"Le village nègre" (tome 1 et 2) fait référence à des souvenirs (tranches de vie) réels. Les acteurs et les lieux sont eux aussi réels.

Les personnages principaux:
Micheline Balland dite Mimi,  Madeleine Naviliat dite Pépée,  Viviane Saint-Joanis,  Muguette André,  Jacqueline Krusowski,  Jacques Thiriet,  Claude Schott,  Roger Grandvallet... et moi.

Le personnage imprévisible :
Bec de Poule

Les personnages douteux:
Pampoine,  Tataouine,  Chou-l'œil,  Joseph dit Sépi.

Notre maître:
Monsieur Pierre

Nos professeurs:  
Monsieur Deschaseaux,  M. Olier dit Pif,  Mlle Fiot dite Zézeille,  Marcel Levieux,  Nénesse Chardin,  Mister Minard,  Herr Muckensturm,  Dédé Buchon,  Madame Madieu,  ...  Et bien d'autres

Elles ou ils nous ont marqué:  
Sœur Marie-Cécile,  La Gisèle Bâtot,  Le curé Roussel,  L'abbé André,  L'abbé Tremsal,  L'abbé Fréchard,  François et Tony Llado,  Marcel Del mon voisin communiste,  Monsieur Rezer marchand d'peaux d'lapins,  Les Toutain de la coop,  M. Febvay marchand de vin,  Les bernadettes  ... Et bien d'autres encore

Les lieux :  
Le village nègre,  La côte du père Cossin,  La rue de la gare,  La grande coop,   Les p'tites coop,  Le champ de tir,  La Rotonde,  Le stade Armand Lederlin,  L'école Gohypré,  L'horticole,  Le Modern,  La place du marché,  La prairie Claudel,  Le pont tremblant,  Chavelot,  L'oratoire,  Le patronage,  La BTT,  L'école bernadette,  La rue du Coignot,  Le bar espagnol,  Le lycée municipal,  Le cimetière,  La chenau,  Les cités de la marseille,  La rue d'Alsace, Le coteau d'chez Perrin,  La place St-Brice,  La rue du marché,  La cidrerie,  La baraque des chinois,  La rue de Lorraine, ...  Et bien d'autres encore  

 Bec de Poule (dessin de David Orban)




RETOUR AU MENU








5 commentaires:

  1. souvenirs, souvenirs.............oui, c'était le bon temps !

    RépondreSupprimer
  2. si les "escaliers"pouvaient raconter...........

    RépondreSupprimer
  3. Ils vous raconteraient comment un groupe d'enfants ont grandi dans le bonheur de la simplicité. Les escaliers ont absorbé nos amours d'enfance et d'adolescence.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je sais, je sais.........j'y étais !!

      Supprimer